“4 pour 1000”, une initiative engagée pour la santé des sols

La foire virtuelle de l’initiative internationale “4 pour 1000” aura lieu du 3 mai au 11 juin 2021. Elle portera sur la “Réduction de la pollution atmosphérique et des gaz à effet de serre en améliorant la santé des sols !”.

Le Green Deal

Il s’agit de l’événement partenaire officiel de la #EUGreenWeek pour promouvoir le “Green Deal” européen.

Le salon est l’occasion de mettre en valeur la diversité des partenaires de “4 sur 1000” et de démontrer la force du réseau et de la plateforme. Le but étant de déterminer la possibilité d’une coopération. Et surtout, de stimuler le travail d’équipe de cette action collective.

logo 4 pour 1000

Qu’est-ce que “4 pour 1000” ?

L’objectif est d’améliorer les teneurs de matière organique et de favoriser la séquestration du carbone dans les sols. Ceci par la mise en œuvre de méthodes de gestion des terres adaptées aux conditions environnementales, sociales, économiques locales. De plus, l’initiative développe à la fois un plan d’action et un programme de recherche. Ce qui, par conséquent, favorise les échanges internationaux de méthodes et de projets.

La menace : l’effet de serre

Les activités agricoles émettent d’énormes quantités de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, ce qui augmente l’effet de serre et intensifie le réchauffement climatique.

Grâce aux plantes et aux organismes vivants qui produisent de la matière organique, les sols contiennent 2 à 3 fois plus de carbone que l’atmosphère. La matière organique du sol riche en carbone est essentielle. Elle retient l’eau, l’azote et le phosphore indispensables à l’agriculture et à tous les écosystèmes terrestres. A contrario, la culture intensive entraîne d’importantes pertes de matière organique et la dégradation des sols. De plus, avec le changement climatique, l’alternance de phases de sécheresse et de précipitations intensifie l’érosion des sols. En conséquence, leur état sanitaire se dégrade et les conséquences pour l’agriculture s’aggravent.

La solution : le stockage du carbone dans les sols

Si les stocks de carbone dans les 40 premiers centimètres du sol pouvaient être augmentés de 4 sur 1000 chaque année (ce qui équivaut à 0,4 %), cela conduirait à une séquestration mondiale de 3,4 milliards de tonnes de carbone par an. Ainsi, cela contribuerait à arrêter l’augmentation actuelle du CO2 atmosphérique et assurerait la sécurité agroalimentaire. Le stockage du carbone dans les sols fait partie des mesures pour mettre fin à la déforestation et assurer la non-dégradation des terres.

4per1000 initiative pour la santé des sols

La méthode : gestion des sols et agroécologie

Les pratiques agricoles et forestières qui favorisent le stockage du carbone dans les sols et la biomasse contribueront à préserver les ressources naturelles et la biodiversité. Et ainsi à augmenter les rendements et à les stabiliser dans le contexte d’événements climatiques sévères.

L’objectif de “4 pour 1000” : la sécurité alimentaire mondiale

Une augmentation des niveaux de carbone dans les sols contribuerait donc, non seulement à stabiliser le climat, mais aussi à assurer la sécurité alimentaire et l’adaptation globale du changement climatique.

Partagez cet article :