Inde: Comment des innovations aident l’agriculture à résister au changement climatique

L’agriculture en Inde est menacée par des conditions météorologiques extrêmes

Depuis la mousson la plus catastrophique en 2019, l’Inde a traversé des averses à intensité irrégulière et de grandes sécheresses estivales. En 2020, les averses ont été supérieures à la moyenne, la météo alternant sécheresses et inondations.

Des averses de telle gravité n’étaient pas arrivées depuis plus d’une vingtaine d’années. En réalité, ce sont les conséquences du changement climatique sur le territoire indien et les conséquences sont énormes pour le secteur agricole.

30% de la terre en Inde est dégradée par l’érosion due à un climat instable. Hors, la plupart des terres indiennes sont des “terres sèches”, vulnérables à l’érosion, à la salinisation et à un phénomène d’engorgement des sols, ces facteurs favorisant la désertification.

Des cultures comme le soja, l’oignon, la canne à sucre, les pommes de terre, le coton, le riz, et l’arachide ont souffert grandement.

Les équipements de stockage ne sont pas adaptés aux conditions météorologiques. En effet, l’humidité rend les récoltes périssables. Il y a un manque d’installations de stockage.

agriculture indienne face aux inondations

La situation sociale ralentit le développement agricole

Les conséquences sociales sont aussi désastreuses, en effet, la perte de production a causé de nombreux suicides parmi les agriculteurs. En effet, l’agriculture emploie 42٪ de la population indienne.

Depuis des mois, les grèves et manifestations se multiplient parmi les agriculteurs postés aux portes de New Delhi. En effet, le gouvernement a fait passer trois lois concernant l’agriculture en septembre 2020. Depuis les mouvements de grève de la part des agriculteurs n’ont pas cessés.

Mitra, Zeba et Cocoon, solutions sur mesure pour l’agriculture en Inde

Dans cette crise, des solutions émergent pour lutter contre les difficultés que rencontre l’agriculture indienne :

La société agro-chimique indienne UPL a ainsi développé un additif de sol super absorbant appelé Zeba. C’est un produit à base d’amidon de maïs qui agit comme une éponge pour réduire la teneur en eau dans le sol. Lorsque cette solution est gorgée d’eau, elle s’émiette en une substance qui est une source de nourriture pour les microbes et ainsi, ne laisse aucun résidu.

solution agriculture eau Tal Ya
Démonstration de la solution Mitra

Mitra est une plaque en plastique recyclable qui recouvre et protège le sol jusqu’à la récolte. Elle a été brevetée par la société Israélienne Tal Ya Water. Elle aide à redistribuer l’eau de façon optimale. Ainsi contre de fortes de pluies et beaucoup d’humidité, l’eau est stockée pour être ensuite redistribuée lorsque le sol redevient sec. En plus de cela, Mitra règle naturellement la température du sol grâce à l’humidité récoltée. Si il fait 40°C dehors, sous la plaque Mitra, le sol peut rester à 30°C, en dessous donc des températures dangereuse pour la plante.

Quant au problème de stockage, la société GrainPro, a inventé une solution . Un « cocon » qui permet de stocker les céréales en les protégeant de l’humidité et des parasites.

Autant d’innovations peuvent aider à rendre durable l’agriculture indienne dans un contexte climatique et politique troublé.

Source : “Technologies innovantes qui peuvent rendre l’agriculture indienne résiliante au changement climatique”, 17/01/2021: News 24

Partagez cet article :