Les feuilles mortes : Comment les recycler ?

L’automne et l’hiver laissent un amas de feuilles mortes sur le sol. Utiles et bénéfiques au jardin comme au potager, il ne faut pas les jeter, mais les recycler. Comment procéder ?

En se décomposant, les feuilles mortes apportent des matières organiques qui nourrissent le sol, puis les végétaux. Décomposées, elles agissent comme un engrais. Elles peuvent ainsi servir à couvrir un sol nu, réaliser un paillis bienfaisant pour les cultures et alimenter le compost

Montre un exemple de feuilles mortes

Réaliser un paillage végétal

Un paillis de feuilles mortes peut protéger les plantes sensibles contre le gel et le froid.

Au potager, les légumes qui passent l’hiver dehors, comme les poireaux ou les épinards, apprécient également une bonne protection thermique. De plus, le paillis végétal ralentit la pousse des mauvaises herbes

En été, il préserve la fraîcheur du sol et permet de réduire les arrosages

 Il suffit d’étaler un tapis épais de feuilles mortes d’environ 40 cm d’épaisseur, sans tasser

Les feuilles entières peuvent être utilisées. En se décomposant, les feuilles favorisent l’activité microbienne et nourrissent les vers de terres qui transforment alors cette matière organique en nutriments utilisables par les plantes.

Couvrir un sol nu

Un terrain nu en hiver se tasse sous l’effet des pluies répétées et devient moins favorable à la culture des légumes. De plus, une partie des éléments nutritifs est lessivée en profondeur. 

Pour combattre ces effets, étendre une épaisse couche de feuilles mortes non broyées (sur 10 à 20 cm) peut aider à protéger les parcelles inoccupées. En mettant de la terre, les feuilles ne s’envoleront pas et le tassement au sol provoqué par la pluie sera limité. Au printemps suivant, la terre sera enrichie de micro-organismes et sa structure sera améliorée. De plus, la couche de feuilles va limiter l’apparition de mauvaises herbes.

Enrichir un compost

Les feuilles broyées et mixées avec une tondeuse à gazon, sont un excellent apport pour le compost. 

En quelques étapes :

  • Mettre 20 cm de feuilles mortes broyées au fond du composteur.
  • Ajouter une couche de 20 cm de déchets verts de cuisine.
  • Ajouter du purin d’orties ou des feuilles de consoude qui ont un effet activateur de compost.
Partagez cet article :