Les outils numériques face à un monde agricole en transition

Comment optimiser les cultures ?

Comment intégrer et utiliser les outils numériques pour aboutir à une agriculture de précision?

Qui sont les acteurs ?

L’agriculture aujourd'hui connaît de nombreux changements, ceux-ci  étroitement liés à l’évolution de l'environnement et de attentes des consommateurs.

Depuis quelques années, les outils numériques ont atteint un niveau de maturité technologique qui leur permet d’être accessibles aux agriculteurs à des coûts raisonnables. Ces outils numériques regroupent: la robotique, l’IA (Intelligence Artificielle) et les objets connectés.

L’objectif étant, de pouvoir les utiliser au quotidien pour accéder à une agriculture de précision. L’optimisation des rendements et des investissements peut être possible en cherchant à mieux tenir compte les variabilités des milieux (eau, air, sol, luminosité…)  et des conditions spécifiques à différentes parcelles.

Le bénéfice pour l’agriculteur est d’avoir une activité professionnelle optimisée dans ses secteurs économiques, sociaux et environnementaux. C’est un double-investissement qui recouvre acquisition de compétences et de connaissances au delà de l’acquisition de matériel.

La chaire AgroTIC apporte de la clarté sur les enjeux du numérique en agriculture.

Le livre blanc “Favoriser la Diffusion des Outils Numériques auprès des Agriculteurs” est le fruit d’un travail collectif porté par ses membres.

"Ensemble, banalisons l'utilisation de l'agriculture numérique"
Jérôme Clair - Représentant des membres de la Chaire AgroTIC

Un système de plusieurs acteurs s’installe afin de faciliter cette intégration des outils numériques dans l’agriculture

outils numériques agriculture

Il y a tout d’abord l’éditeur, qui sera le cerveau derrière une solution apportée aux agriculteurs. Il n’est pas forcément issu de la filière professionnelle agricole, mais se perfectionne dans la recherche et l’innovation, cela l’aide à avoir un œil externe sur un problème pour apporter une solution avec de la technologie moderne. L’éditeur va devoir penser à des solutions concrètes avec un bénéfice avantageux pour l’agriculteur. L’outil proposé doit pouvoir s’intégrer dans un système déjà existant fait par l’agriculteur. Il faut ainsi favoriser l’interopérabilité des solutions proposées.

Le distributeur lui, si il se trouve dans la chaîne, va être un lien: il va pouvoir faciliter la diffusion et la commercialisation des outils numériques d’un produit ou service en conseillant l’utilisateur. En France, les distributeurs sont majoritairement des coopératives, des négoces ou des centres de gestion. Dans certains cas, les chambres d’agricultures, les GDA, les CETA ou les concessionnaires peuvent également jouer ce rôle. Des personnes et équipes devront être formées afin de se familiariser avec ces nouveaux outils. Le distributeur va devoir évaluer la valeur des solutions afin de définir une réponse à la question: Pourquoi distribuons-nous des outils numériques auprès des agriculteurs ?

L’influenceur est un acteur aussi important car son comportement a un impact conséquent sur la prise de décision de chaque autre figure du schéma. Il attend des produits de qualité. Il communique l’accessibilité des outils et il informe sur le bénéfice de ceux-ci. Comment est-ce que les autres acteurs vont répondre à ces attentes?

outils numériques

Qui est l'acteur principal?

L’agriculteur est le coeur de cette solution, il est l’utilisateur. Comment lui faciliter ses tâches quotidiennes? Tout est conçu pour lui, ses équipes et son travail. Il va devoir tester les outils d’aide à la décision, en fonction de ceux-ci, les coûts peuvent être plus abordables et le risque reste limité. Les expériences doivent êtres partagées. Il sera important de faire part du ressenti des outils essayés auprès d’autres agriculteurs, clients, et aux fournisseurs. Les questions et attentes sont bonnes afin d’être à l’écoute des conseils. Ces conseils viendront d’autres acteurs présents pour accompagner l’agriculteur dans une utilisation efficace de la solution.

Pour accompagner les agriculteurs, le rôle moteur de l’ensemble des acteurs des filières est essentiel. Leur implication dans la transition écologique et énergétique de l’agriculture contribuera à sécuriser les marchés, à apporter une reconnaissance des évolutions des pratiques et à intégrer les attentes des consommateurs et, plus généralement, de la société. Ainsi se forme un schéma logique dans la diffusion d’outils numériques. Les acteurs vont continuer de créer de nouveaux produits et services à mettre en place pour assurer une agriculture de précision. Une chose est sûre: il faut favoriser le travail collectif pour aider ce monde agricole en transition vers une agriculture de précision.

Pour plus d’informations, retrouvez le livre blanc et sa vidéo originale: 

https://www.agrotic.org/wp-content/uploads/2020/09/Livre_Blanc_Diffusion_Outils_Numeriques.pdf

Retrouvez toute l’actualité de l’agriculture numérique chez AgroTIC

Brad Technology

Partagez cet article :