Coopérer entre agriculteurs, quelles sont les plateformes ?

Naissance des plateformes pour agriculteurs

L’entraide est l’une des caractéristiques fortes du monde agricole. Depuis longtemps, les agriculteurs se sont regroupés localement en coopératives afin de lutter contre les crises agricoles. De même, cela leur permet d’être plus forts face aux institutions et aux différents agents économiques. Bien évidemment, les pratiques agricoles y sont également discutées. Grâce à ces groupes et coopératives, les agriculteurs atteignent de meilleurs résultats pour leurs cultures et protègent les aspects économiques de leurs activités.

Dorénavant, l’agriculture est plus que jamais une industrie mondiale. Le changement climatique, les nouvelles normes et l’arrivée des néo-ruraux ont vu la demande d’échanges de bonnes pratiques agricoles exploser. Cette entraide s’est évidemment très vite digitalisée grâce au web.

Les connaissances s’y partager instantanément et souvent gratuitement, toujours de façon volontaire et solidaire. Cela grâce aux forums, réseaux sociaux et plateformes d’échanges. L’intention est d’échanger et de partager de la connaissance afin d’avancer dans la transition agro-écologique. Dorénavant très nombreuses, publiques, privées ou associatives, il est parfois difficile de s’y retrouver. Quelles sont donc les principales plateformes collaboratives pour les agriculteurs, notamment afin d’avancer dans la transition agro-écologique ?

Entraide agriculteurs

Plateformes de partage des pratiques

Les pratiques agricoles varient selon les régions et même les types exploitations. Cela est dû aux différences de cultures, de natures de sols, d’équipements ou autres facteurs.

Un agriculteur qui voudrait par exemple se lancer en agriculture de conservation, a tout avantage à trouver des agriculteurs qui la pratiquent depuis des années. Il peut aisément se mettre en contact avec eux sur des plateformes en ligne. Il pourra ainsi apprendre de leur savoir et même les tenir informés de ses propres progrès.

Voici quelques plateformes d’échange :

  • CoFarming est une association qui concentre plusieurs startups agricoles sur sa plateforme. Elle regroupe l’esprit collaboratif et les bénéfices du numérique pour le monde agricole. Le but est de rassembler tous les acteurs du monde agricole afin de former un écosystème d’utilisateurs.

  • TalkAg partage les pratiques agricoles des internautes sous forme de bibliothèque du savoir. Les contenus –  témoignages, vidéos et articles – sont organisés par centre d’intérêt. Cet espace permet également d’alerter les communautés de maladies et la présence de ravageurs.

  • FarmLEAP est une plateforme qui permet aux agriculteurs de comparer anonymement les pratiques et les données récoltées des autres. Sur abonnement, il est même possible de recevoir une analyse de ses propres cultures.

  • GECO est un outil d’ÉcoPhyto, un plan qui vise à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. C’est un site collaboratif d’échange et de partage de connaissances autour de la protection intégrée des cultures et de l’agro-écologie

Plateformes d’échanges de services ou matériel

  • Échange Parcelle permet aux agriculteurs de s’échanger des parcelles.

  • Agri-Echange et WeFarmUp aident les agriculteurs à se connecter, et mettre en œuvre des échanges en matériel, prestations de travaux agricoles et investissements dans toute la France.

réseaux sociaux pour partager avec d'autres agriculteurs

Les réseaux sociaux

D’après l’étude des Agrinautes 2020 : deux tiers des interrogés sont inscrits sur, au moins, un réseau social. De plus, 68% des agrinautes (contraction de agriculteurs et internautes) sont présents sur, au moins, un réseau social, contre 60% pour l’ensemble des Français.

  • Sur Twitter, on trouve le hashtag #FrAgTw, créé par France Agri Twittos, une association indépendante. L’objectif de cet hashtag est de créer du lien, animer des discussions sur le métier d’agriculteurs dans une ambiance de bienveillance.

  • Facebook reste le réseau social le plus utilisé par les agriculteurs. Les groupes sur l’agriculture y sont très nombreux.

  • WhatsApp et YouTube font également partis des réseaux les plus utilisés. YouTube est utile pour les partages d’expérience ou les tutoriels. Plus de deux tiers des répondants à l’étude consultent des vidéos pour leur activité professionnelle agricole et souvent plus d’une fois par semaine.

Collaboration dans l’innovation

  • Les podcasts consacrés à l’agriculture. Interviews, témoignages, débats, questions plus légères ou plus sérieuses, toutes ces émissions de “radio à la demande” brassent de nombreux sujets : de la permaculture à l’agriculture urbaine, il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez les trouver facilement sur Spotify, Deezer, ou votre lecteur de podcast préféré.

  • La plateforme Wiki Triple Performance, de la société Neayi, permet aux agriculteurs de partager des retours d’expérience sur des pratiques innovantes. Afin d’atteindre la triple performance : économique, environnementale et sociale.

Les bienfaits d’une communauté solidaire

Grâce au numérique, il est possible de créer de nouveaux réseaux d’exploitations. En effet, il s’agit surtout de nouveaux réseaux d’agriculteurs connectés les uns aux autres qui sont désireux de partager de l’information, d’échanger et de raisonner ensemble leurs activités agricoles.

Cette solidarité apporte de la flexibilité économique, mais donne aussi la capacité au monde agricole de s’adapter plus rapidement aux enjeux de l’agriculture. De même, on parle souvent de la solitude de l’agriculteur face à sa terre, ces plateformes pourraient bien être l’un des remèdes.

Sources :

  • “How Broadening Social Connections Changes Farmers’ Conceptions about Biodiversity”, 18/03/2020 : Chaire Mutations Agricoles

  • “Coopérer entre agriculteurs pour réussir la transition vers l’agroécologie“, 2019 : Chaire Mutations Agricoles

  • “Réseau 4G, OAD, e-commerce : 5 infos sur la pratique numérique des agriculteurs“, 10/02/2021 : Terre-Net

  • “Les initiatives de cofarming en France“, 12/01/2018 : Terre-Net

Partagez cet article :